Lancée en 1992, l'émission culte de Canal+ fête son quart de siècle ! Et pour l'occasion, la chaîne consacre une soirée spéciale à la présipauté.

25 années de Groland : qui inviter sur France Inter ? Le président Salengro, ça va de soi, pour célébrer ce quart de siècle totalement délirant et imbibé. Seulement voilà : à force de le dire « ivre mort », il est mort pour de vrai, il y a dix jours. Ca a rendu tout le monde triste, très triste. 

Même ceux qui ne regardaient pas, ou plus, Groland sur Canal+. Parce que, voyez-vous, ce personnage de fiction était sorti de la télé pour se promener dans la vie, y trimbaler sa silhouette dégingandée et les valeurs proprement immorales, voire scandaleuses de son micro-état. En fait, c’est même toute l’histoire de cette émission qui a été, partout en France, à la rencontre des gens, et de préférence là où les médias ne vont pas. 

Mais Moustic ce n'est pas que de la télé, c'est aussi de la radio ! Retrouvez ici sa webradio musicale I have a dream. 

Les brèves de L'Instant M 

  • Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, est convoqué depuis hier devant le Congrès américain. Parmi les nombreux échanges, nous retiendrons celui-ci : Zuckerberg reconnaissant que Facebook, c’est très rare, «est responsable du contenu ». En clair, "nous ne sommes pas que des tuyaux, pas seulement « une entreprise de technologie », mais « un média ». Dans Le Monde ce matin, on vous explique que derrière ces mots se cache un débat juridique très important sur la responsabilité des messages que véhiculent les réseaux sociaux : les plateformes ou hébergeurs neutres ne sont pas responsables. Les médias, si. 
  • Dans l’actu média, on parle également de Canal+ et de Vincent Bolloré. L’homme d’affaires a annoncé hier quitter le conseil de surveillance du groupe Canal+. Il y est remplacé par son fidèle lieutenant, Jean-Christophe Thiery, et Maxime Saada devient président du directoire de Canal+. Version officielle, Canal+ va mieux : Vincent Bolloré peut prendre de la distance et laisser faire les équipes en place. 
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.