La durée maximale de l'attention du poisson rouge ? Huit secondes. Celle de la génération des "millenials" qui a grandi avec les écrans connectés ? Neuf secondes. Sommes-nous devenus des poissons rouges, enfermés dans le bocal de nos écrans ?

Mon invité, Bruno Patino, dirige les programmes français d’Arte, après avoir chapeauté ceux de tout France Télévisions. Mais aussi de France Culture. Et puis il est passé par Le Monde et par Télérama. Et partout, partout, il a cassé la tête de ses équipes, des journalistes et du public avec la révolution numérique. Pendant des années, il a évangélisé. Et là, qu’est-ce qu’il fait ? Il commet un livre très sérieux et très documenté pour nous expliquer que le Web, les réseaux sociaux, les applis… nous rendent délibérément accrocs et quasi débiles mentaux. Transformant l’humanité en poisson rouge, incapable de fixer son attention au-delà de 8 secondes, déjà attirée ailleurs passé cette durée. Tout cela en vertu d’un modèle économique qui ne cherche que cela attirer, voler, capturer notre attention. Nous visser le plus longtemps possible devant un écran ou tout défile et change constamment. C’est un désastre. Et c’est Patino qui dit cela ? Cet homme est un traître. Ou alors, un homme trahi.

  • Légende du visuel principal: Bruno Patino © AFP / ROBERT SCHLESINGER / picture alliance / dpa Picture-Alliance
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.