C’était il y a un, le 17 novembre exactement. La France des petites villes prenait d’assaut les grandes pour crier sa colère face à l’augmentation du prix du carburant et de la limitation de vitesse à 80 km/h.

Un mouvement social d’une ampleur, mais surtout d’une nature inédite qui a forcé le président de la République à annuler la taxe carbone, réviser la CSG pour les petites retraites et baisser les impôts pour la première tranche. Est-ce cela qui restera des Gilets Jaunes ? Un goût amer demeure parce que les causes profondes de la crise demeurent. Parce la médiatisation des manifestations et de leurs violences a fini par faire perdre de vue leurs motivations premières. Pourquoi avoir rejoint les ronds-points ? 3 femmes documentaristes sont parties à la rencontre de femmes gilets jaunes partout en France. Qu’est-ce qui restera des gilets jaunes ? De la dignité et de la solidarité.       

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.