Les temps sont durs pour les kiosques, points presse et maisons de la presse. Témoignage d'Isabelle Pelissié qui ferme sa boutique après 25 ans de bons et loyaux services.

Un kiosque
Un kiosque © Getty / Enrique Algarra

Près de 6 000 marchands de journaux ont fermé depuis 2010. C’est un millier chaque année, qui abdique, harassé par les horaires de travail, étranglé par des revenus faibles, mais surtout très irréguliers.

Mon invitée adorait son métier. Hier, elle a terminé de vider la boutique, les meubles ont été démontés. Cela faisait 25 ans que sa maison de la presse était un repère pour les gens du quartier. La fermeture les a méchamment secoués.

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.