460 journalistes du quotidien ont signé hier une tribune exigeant des garanties de leur indépendance éditoriale à Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky.

C’est un bras de fer que la direction du quotidien Le Monde a souhaité rendre public, appuyant du poids de sa rédaction quasi toute en entière. Et il y a du monde au Monde, 460 journalistes ont signé. Privilège d’un journal riche et puissant à qui ses trois actionnaires : Xavier Niel, Matthieu Pigasse et feu Pierre Bergé ont donné beaucoup de moyens pour travailler. 

Seulement voilà, Matthieu Pigasse a vendu la moitié de ses actifs à un milliardaire tchèque qui, l’année dernière, entre en force – et par surprise - sur le marché de la presse tricolore. Et cet été, voici que ce même nouveau duo acquiert encore de nouvelles part du groupe Le Monde. Jusqu’où et dans quelle intention ? Le journal exige un droit de regard en bonne et due forme sur l’évolution de son actionnariat.     

  • Légende du visuel principal: Comment le quotidien "Le Monde" fait pression sur ses actionnaires © Getty / Riccardo Milani / Hans Lucas
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.