Censure à tout va et paranoïa. En Hongrie, il ne reste rien ou presque de la liberté des médias.

A six semaines des élections européennes, surgit à Londres un nouveau média numérique à vocation internationale. Le site V4 relaie une vision de l’information conforme à celle de Viktor Orban, premier ministre hongrois, qui, depuis son arrivée au pouvoir en 2010, exerce un terrifiant contrôle de la presse en son pays. Censure à tout va et paranoïa. En Hongrie, il ne reste rien ou presque de la liberté des médias. D’une seule voix, on martèle contre la menace migratoire, contre les complots du juif George Soros, contre l’Europe, ce châtiment apocalyptique. Voici donc que la Hongrie entend évangéliser à l’étranger.

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.