Apolline de Malherbe n'anime plus un, mais deux rendez-vous politiques le dimanche, sur BFM TV. Mais comment faire quand, à l'ère Macron, les bons clients se font rares ?

Hier soir, le Président de la République retransmettait son discours à Rungis sur Instagram. A la même heure, le Premier Ministre répondait en direct aux questions des internautes sur Facebook. Il le fait d’ailleurs chaque semaine. A se demander ce qui reste aux journalistes politiques qui font de l’image et du direct, c’est-à-dire de la télé. D’autant que la vie politique, en cette nouvelle mandature s’est tellement renouvelée que les émissions manquent de ce qu’on appelle traditionnellement, « les bons clients ». Apolline de Malherbe anime les dimanches de BFM TV : BFM Politique de 12h à 14h et Et en même temps de 18h à 20h.

Les Inrockuptibles avec Cantat en couverture fait débat

Hier a paru le dernier numéro des Inrockuptibles, avec à sa une le chanteur Bertrand Cantat, avec ce titre « Cantat en son nom ». Et une longue phrase mise en exergue en couv revenant sur sa difficile reconstruction artistique après ce qu’il a vécu, à savoir le meurtre de sa compagne Marie Trintignant et les trois années de prison qui s’en sont suivies. Tollé, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat, s’en est elle-même indignée sur Twitter. Au téléphone avec nous, Lauren Bastide, porte-parole du collectif « Prenons la Une » dont la vocation est précisément de réfléchir à la juste représentation des femmes dans les médias.

Les brèves de L'Instant M

  • France Télévisions affronte des coupes budgétaires. Un amendement vient toutefois d’être déposé visant à soulager les chaînes publiques. Il consiste à augmenter la taxe que les opérateurs télécoms versent à France Télé et à reculer d’un an la suppression de la pub dans les programmes enfants. Selon Les Echos, ce matin, cet amendement aurait de bonnes chances d’aboutir.
  • A lire en anglais, cette fois, dans le Huffington Post américain. Pourquoi Ronan Farrow, reporter de la chaîne NBC, a-t-il publié dans Le New Yorker, les témoignages de femmes agressées par le producteur de cinéma Harvey Weinstein ? Parce que depuis mois, sa chaîne s’y refuse arguant que le journaliste manquait d’éléments. NBC aurait-elle cherché à étouffer l’affaire ? Elle est désormais sommée de s’expliquer.
Légende du visuel principal:
Apolline de Malherbe - Conférence de presse de BFM TV - Septembre 2017 © AFP / Bertrand Guay
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.