Dominique Nora, première femme à diriger le premier newsmag de France, et rare femme à diriger un grand titre de presse généraliste, est l'invité de "L'Instant M".

Dominique Nora en 1991
Dominique Nora en 1991 © Getty / Louis MONIER

Tiens ! Une femme nommée hier soir à la présidence de Radio France, Sybile Veil. Du jamais vu depuis 37 ans, époque Michèle Cotta. Tiens, et si on l’invitait dans L’Instant M, comme on le fait avec tous les patrons de médias ? Peut-être qu’elle dirait oui, peut-être pas. Sachez que ce n’est pas faute d’avoir essayé avec Matthieu Gallet sans jamais y être arrivé ! Tiens, une femme nommée à tête de L’OBS, du jamais vu, tout court ! Bigre, on ne cesse de vous le répéter, les postes de direction attribués à des femmes dans toute l’histoire de toute la presse d’information générale, quotidiens nationaux, quotidiens régionaux et hebdomadaires se comptent sur les doigts d’une main. Voilà, c’est dit. Maintenant, faisons connaissance avec Dominique Nora, nouvelle directrice de la rédaction. On n’invite pas les hommes pour les faire parler des hommes au travail, pourquoi on inviterait les femmes pour ne causer que de cela ?   

Les brèves de L'Instant M 

A la une de l’actu média, l’AFP, l’agence France Presse. C’est finalement Fabrice Fries, énarque, ancien patron de l'une des agences de Publicis, qui en a été élu président après qu'Emmanuel Hoog a jeté l’éponge. Il se représentait pour un troisième mandat, mais s’est dit "lâché par l’Etat". L’AFP, c'est 2 200 collaborateurs de 80 nationalités différentes, 1500 journalistes. Une concurrence rude avec les géants de l’information américains et britanniques que sont AP et Reuters. Enfin, sachez que le World Press Photo, le prix de photographie le plus prestigieux du monde, a été remis à l’AFP pour une image incroyable, celle d’un manifestant qui prend feu au Venezuela

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.