Francis Morel, PDG du groupe "Les Echos" et président du Syndicat de la Presse Nationale, est l'invité de L'Instant M pour discuter des nouveaux enjeux de la presse écrite.

Un patron de presse du nom d’Alain Weill contrôlant tous les médias du groupe SFR, dont L’Express, Libération et une kyrielle de magazines, a jeté un pavé dans la mare, déclarant de but en blanc : « si demain on peut diffuser des informations d’aussi bonne qualité en se passant du papier, pour les entreprises de presse, ce n’est pas plus mal ». Dans certains journaux, on s’en est étranglé. Comment ça plus de papier ? Et nous, lecteurs, de quoi avons-nous envie ? D’un écran ou d’un objet fait de grain et d’encre ? Depuis le temps qu’on nous en parle, la fin du papier, subie ou désirée, elle est pour quand, concrètement ? Francis Morel préside deux grands quotidiens, Les Echos et Le Parisien-Aujourd’hui en France, ainsi que le syndicat de la presse quotidienne nationale. C'est lui qui a souhaité réagir après les propos d’Alain Weill.

L'émission en vidéo

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.