Un réalisateur à succès est kidnappé par les agents d'une dictature asiatique pour réaliser un remake très politique de King-Kong. La série "Kim Kong", c'est demain soir, sur Arte.

Jonathan Lambert
Jonathan Lambert © Maxppp / NCY

Peut-on, dans une même émission, parler perruque et Kim Jong-Un ? Blockbuster et propagande communiste ? YouTube et cinéma muet ? Comédie et dictature ? Dépression nerveuse et sketch à la télé ? Tout cela est-il possible à la radio sans image et dans une émission très très sérieuse, camarade Jonathan Lambert ? Demain soir, vous interprétez sur Arte, un réalisateur français kidnappé par un despote asiatique féru de 7ème art qui oblige son otage à tourner une version communiste de King Kong entre deux essais nucléaires. Rien ne tient debout dans cette histoire. Si ce n’est un dialogue à distance entre André Gide et Steven Spielberg et une jolie réflexion sur l’artiste privé de liberté.

Les brèves de L'Instant M

  • Bras de fer entre les entreprises de l’audiovisuel public et le gouvernement.Un article du Monde parle d’un sévère tour de vis budgétaire. 50 millions d’euros d’économie demandés à France Télévisions, 20 millions à Radio France, 5 millions à Arte et à France Médias Monde. Sachez que Radio France est déficitaire depuis 2014 et vise le retour à l’équilibre en 2018. Et France Télévisions vient tout juste de rétablir ses comptes. Ce tour de vis n’est pas encore acté, mais sa fuite dans le quotidien du soir en dit long sur la tension qui règne entre vos chaines de télé et de radios et leur tutelle.
  • Un petit mot d’Europe 1 où il avait été question que Jean Messiha, cadre du Front National, soit régulièrement au micro de Christophe Hondelatte. Vive réaction au sein de la station, vue la teneur des tweets du monsieur sur l’Islam, notamment. Europe 1 change d’avis et renonce à le mettre à l’antenne. Messiha annonce porter plainte pour discrimination.
  • Enfin, ça s’est passé à France Inter, même si Patrick Cohen exerce aujourd’hui à Europe 1. En février 2015, dans son billet de 7h43, Patrick Cohen reprenait des informations publiées par BFM Business concernant l’animateur de télé et businessman, Arthur. Suite à cette chronique, l'intéressé a porté plainte en diffamation, dont il a été débouté en tout point hier, par le tribunal.
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.