Eric Chol relance "L'Express" après un rachat et un plan social saignant. L'hebdomadaire revendique un positionnement libéral, et s'inspire de "The Economist", fleuron anglo-saxon.

Les 70 ans de L’Express approchent. 1953, date de la fondation par Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud. Depuis sa vente, en 1977, je vous épargne la kyrielle de propriétaires qui se sont emparés puis débarrassés du journal. Vous seriez effarés de ce que ça raconte du marché de la presse ces dernières années. Aujourd’hui, l’Express est aux mains de Alain Weil, patron de SFR, BFM TV, RMC et Libération. Plan social massif et transformation radicale du contenu. Ce n’est pas une énième nouvelle formule qui va sortir en kiosque, mais un nouveau journal. Il se présente comme engagé, tranché, favorable au progrès sous toutes ses coutures, à la réforme et au libre-échange. Il se donne pour modèle The Economist, le magazine anglais. Mais en réalité, n’était-ce pas exactement le credo de Servan-Schreiber en 1953 ?

  • Légende du visuel principal: Couverture de l'Express © Getty / Jean-Marc ZAORSKI/Gamma-Rapho
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.