Temps de parole, bataille du canal 14, avenir de Canal + ... Des dossiers brûlants attendent le président du CSA, Roch-Olivier Maistre. Il s'en explique, ce matin, dans L'Instant M.

Roch-Olivier Maistre

Mais quel drôle de début de mandat avec cette loi qui n’arrive pas ! Roch-Olivier Maistre a été nommé président du CSA en février dernier. Dans une période de transition où l’audiovisuel français attend sa réforme, voulue et promise par l’Etat. Seulement voilà, les décisions ne sont pas prises. Le texte est sans cesse repoussé. Or, le CSA en a besoin pour étendre ses pouvoirs et réguler, enfin, les contenus propagés par les géants du web

Bref, le CSA attend, les télés attendent, les radios attendent et tous les acteurs de la création audiovisuelle attendent. Il n’y a que nous, à Radio France et France Télévisions, qui savons le montant sévère des économies à réaliser. Pour le reste, mystère. Ce qui n’empêche guère les dossiers brûlants de s’empiler sur le bureau de Roch-Olivier Maistre. Temps de parole, bataille du Canal 14, avenir de Canal+ et du cinéma français... Il y a aura des décisions à prendre avant qu’une loi ne soit enfin votée. 

  • Légende du visuel principal: Roch-Olivier Maistre, président du CSA, lors du Festival de Cannes 2019 © AFP / Valery Hache
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.