Pas un débat sur l’humour dans les médias sans que l'on dégaine Pierre Desproges : voilà qui aurait suscité son courroux (coucou). Mais les codes du rire ont-ils vraiment changé en trente ans ?

Pouvait-il imaginer que ça tournerait comme ça ? Si Pierre Desproges avait soupçonné qu’on le citerait sans cesse, à tort et à travers, pour prouver qu’aujourd’hui "on ne peut plus rien dire", aurait-il ralenti les blagues sur les juifs et le cancer ? Sûrement pas ! Mais on est en droit d’imaginer que ça aurait attisé sa hargne, sa colère, voire son courroux !

Aujourd’hui, ça fait trente ans que Pierre Desproges est mort, France Inter lui rend hommage. Et c’est l’occasion de s’interroger sur le rire dans les médias. D’où vient cette idée qu’on ne peut plus rien dire ? Les codes ont-ils vraiment changé ? Existe-t-il un rire médiatique qui serait différent de celui de la vraie vie ? En somme : Desproges a-t-il bon dos ? 

Questions à Alain Vaillant, enseignant-chercheur à l’université Paris X - Nanterre, et auteur de La Civilisation du rire, aux éditions du CNRS. 

Les brèves de L'Instant M 

  • Télé 7 Jours et Elle sont à vendre ! Le groupe Lagardère annonce ce matin avoir engagé des négociations exclusives avec le groupe de presse tchèque Czech Media Invest, en vue de la vente de certains titres. La marque Elle n’est pas à vendre, ce qui permet à Lagardère de garder la main sur toutes les versions du magazine à l’étranger. Sont aussi concernés par cette négociation : Version Femina, France Dimanche, Ici Paris et Public. Le groupe ne garderait, dans le secteur des médias, qu’Europe 1, Paris Match et Le Journal du Dimanche. 
  • Peut-être l’avez-vous constaté : il était très compliqué d’acheter un journal hier à Lyon, Dijon, Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Nancy ou Nantes. Pas de quotidiens nationaux hier dans les kiosques. Conséquence d’un mouvement de grève chez l'entreprise de distribution Presstalis, qui a annoncé en février un plan social qui pourrait entraîner la suppression de 200 à 300 postes, soit un quart des effectifs. 

► Ce soir, Le Tribunal des Flagrants Délires est ressuscité par Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et Guillaume Meurice avec : Frédéric Fromet, Hippolyte Girardot, Pablo Mira et Noël Godin. Rendez-vous de 20h à 22h pour "Génération Desproges : Commémorons n'importe quoi"

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.