Thierry Demaizière tire sa révérence de "Sept à Huit", dont il pilotait la très puissante interview.

Thierry Demaizière raccroche les crampons de Sept à Huit. Le magazine du dimanche de TF1, il en a été pendant 17 ans l’intervieweur attitré. Un entretien de vingt minutes, dont les codes formels et le ton rompent avec le reste de l’émission. Un entretien diffusé juste avant le journal de 20H. Cinq à six millions de téléspectateurs et un nombre incalculable de stars : Mick Jagger, Catherine Deneuve, Juliette Binoche, Lady Gaga ... De coups : l’ex-femme de ben Laden, Jamel après Charlie, Jacqueline Sauvage après la grâce présidentielle, Rose McGowan, l’accusatrice d’Harvey Weinstein. Auxquels s’ajoutent des anonymes interviewés exactement comme les monstres sacrés. 

Il y a une patte Demaizière. Interview, ce matin, d’un intervieweur qui navigue à la perfection entre des communicants qui lui font confiance – nul n’est sorti abîmé de chez Demaizière – et un public qui attend son soupçon de sensations et de révélations. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.