Lancement tambour battant en septembre, d'"Un si grand soleil", nouveau feuilleton quotidien sur France 2, juste après le journal.

Il a fallu pour cela avancer à 20h20, la diffusion de Plus belle la vie, créé en 2004 sur la 3. Et éviter de se retrouver en concurrence frontale avec Demain nous appartient qui a démarré à l'été 2017 sur TF1, en accès prime time

Trois sagas. 

Vous l'aurez compris, après moult échecs, la France a enfin basculé dans l'ère du soap, fiction quotidienne familiale, riche en sentiments et en rebondissements. 

Trois à quatre millions de téléspectateurs pour chacune de ces franchises. La fin de saison approche, l'heure des bilans a sonné. D'autant que les "soap opera", piliers de la télévision américaine, s'effondrent. Aux Etats-Unis, les chaînes les dézinguent les uns après les autres. 

Alors pourquoi nous y mettons nous aujourd'hui ? 

Et qu'y apportons nous, nous les Frenchies ?

  • Légende du visuel principal: Maelle Mietton pendant le tournage de la série "Un si grand soleil". © Maxppp / Guillaume Bonnefont / IP3
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.