Que la télé française donne-t-elle à voir des Outre-Mer ? Le gouvernement a décidé la fermeture de France O, mais promet des compensations. George-Paul Langevin, ancienne ministre aujourd'hui députée, s'alarme de cette disparition.

George Pau-Langevin, Ministre des Outre-mer, lors d'une visite à Saint-Pierre-et-Miquelon (2017)
George Pau-Langevin, Ministre des Outre-mer, lors d'une visite à Saint-Pierre-et-Miquelon (2017) © AFP / Chantal Briand

Décision politique, plan d’économie imposé à tout l’audiovisuel public, fermeture annoncée de France Ô, d’ici 2020. Emmanuel Macron avait promis que non, et pourtant si... La fermeture de France Ô ne signifie pas priver les territoires d’Outre-mer de télévision. Ils ont leur réseau local, neuf chaines d’Outre-mer 1ère. Le rôle de France Ô est de faire exister pour nous, en métropole, sur la TNT, les images, les infos et les cultures de chacune de ces régions. C’est donc la visibilité nationale des Outre-mers à la télé qui est remise en question...

Mais faut-il maintenir et financer une chaîne qui est si peu regardée ?

Le gouvernement propose de renforcer la présence des Outre-mer sur les autres chaines françaises et sur Internet. Oui, mais quand et comment ?   

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.