Libéré depuis dimanche dernier après 51 jours de détention en Turquie, le journaliste Loup Bureau s'exprime pour la première fois sur son emprisonnement.

Il allait rentrer en France. Interpellé le 26 juillet à la frontière turco-irakienne, Loup Bureau, jeune journaliste français plonge dans un enfer judiciaire. Accusé d’appartenance à une organisation terroriste dont l’administration turque refuse de donner le nom, il est incarcéré 51 jours durant et à l’isolement. Loup Bureau a été libéré le 17 septembre. A son retour, choqué, harassé, il s’est tu.

Légende du visuel principal:
Loup Bureau au micro de Sonia Devillers dans l'Instant M © Radio France
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.