Un coffret rassemble une incroyable sélection de dessins humoristiques du mythique "New Yorker", traduits en français, et croquant l'air du temps sans jamais être datés.

Il a contribué à la chute d'Harvey Weinstein, grâce au travail d'enquête de ses journalistes. Mais c'est aussi un magazine dans lequel on lit des blagues sur les dentistes, sur l'insomnie, ou sur la vie en entreprise : Le New Yorker est un journal unique au monde, qui mélange des articles très sérieux et des dessins humoristiques. 

Arrêtons-nous ce matin sur le versant dessiné de ce monument de la presse américaine

Car les cartoons du New Yorker sont à présent rassemblés dans un coffret, traduit en français. Ouvrage monumental : 1500 pages délicieuses, souvent hilarantes. Une encyclopédie (de A comme Adam et Eve à Z comme Zorro) : il fallait bien ça pour tenter de cerner l'humour du New Yorker. Est-il absurde ou pince-sans rire ? Aurait-il quelques touches d'humour noir ? Quel rôle joue la légende, souvent inattendue? Comment concilier les plaisanteries sur Donald Trump et celles sur les chats ? D'ailleurs pourquoi y a-t-il autant d'animaux ? Mais surtout : quel est le secret pour aussi bien croquer l'air du temps en n'étant jamais daté ? 

Aller loin 

  • Légende du visuel principal: Détail d'une photo avec des couvertures du New Yorker © Getty / Robin London
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.