Cinq ans après son lancement, le magazine "28 minutes" sur Arte bat des records d'audience

Elisabeth Quin
Elisabeth Quin © Getty / Aurelien Meunier

ARTE, télé binationale, ne voulait pas de visages pour l’incarner. A 20 heures, celui de « 28 minutes » s’est néanmoins imposé, ses belles audiences devenant un levier pour la chaîne et ses soirées.

Certes, le paf a changé. La concurrence de Canal+ s’est effondrée ou déplacée. Mais « 28 minutes » dit plus que cela. L’émission dit que la culture sans les stars et l’actu résolument tournée vers l’international, ça marche. Elle dit aussi que le public, supposé cracher sur les journalistes, les éditorialistes et les spécialistes en tous genres, s’avère pourtant au rendez-vous pour les écouter.

L'émission en vidéo

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.