Brut fabrique des vidéos d'actualité depuis deux ans et demi et les poste sur Facebook, sur YouTube, Snapchat, Instagram. Obtenant aussi des interviews exclusives de stars qui ne causent ni en radio, ni en télé, mais face à la caméra de Brut.

Brut fait un tabac, notamment auprès des jeunes creusant les sillons porteurs de l'écologie, du mouvement Me Too, des luttes contre les discriminations. Obtenant aussi des interviews exclusives de stars qui ne causent ni en radio, ni en télé, mais face à la caméra de Brut. Brut plébiscité aussi, cette année, par les Gilets jaunes qui vomissent les journalistes mais applaudissent les heures de direct sans filtres en immersion dans les manifs

La recette Brut pose 1000 questions à l'heure de son internationalisation. Les réseaux sociaux, une économie plus que fragile et entièrement basée sur la capacité d'une vidéo à retenir l'attention et à susciter l'émotion. Alors Brut, nouveau journalisme ou nouveau sensationnalisme ?

  • Légende du visuel principal: Le journaliste Rémy Buisine pour le média en ligne Brut, à côté d’un manifestant Gilets jaunes © AFP / LUDOVIC MARIN / AFP
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.