Ce soir, M6 diffuse un documentaire consacré à Philippe Etchebest, le chef très médiatique de "Top Chef" et de "Cauchemar en cuisine".

La cuisine refuge, échappée belle sur Instagram, prouesse domestique. La cuisine plébiscitée à la télévision aussi pendant le confinement. Succès de Cyril Lignc mitonnant chaque jour en direct avec les téléspectateurs de M6 et envolée de Top Chef, le concours des pros du gastro, sur la même chaine. 

Parmi, les jurés du programme, Philippe Etchebest, chef doublement étoilé, devenu l’une des figures préférées des Français. M6 consacre un doc retraçant son parcours, ce soir, à cette grande gueule qui n’a pas hésité à interpeller le président de la République sur les faillites en cascades qui attendent la restauration.

A l'heure des émissions de télé-réalité sur la cuisine, est-ce qu'on a toujours besoin d'aller en stage pour chercher des recettes ? 

Le stage a un côté pratique de terrain très important. Après c'est vrai que les jeunes se nourrissent d'Instagram, des réseaux sociaux, et le niveau est incroyable. A leur âge (19 ans), je n'avais pas ce talent. 

Est-ce que les candidats de vos émissions n'ont pas une parfaite maîtrise des codes des émissions de télé-réalité sur la cuisine ? 

Oui, alors pour cela je remets vite les choses à leur place en leur expliquant que faire de la cuisine c'est pas de la télé non plus. Le métier est très long c'est un apprentissage sur plusieurs années. Il y a une chose essentielle qui sont les bases, et parfois ils en manquent un petit peu. 

Je me devais de porter ma voix auprès des petits restaurateurs, mais comme des grands aussi parce que tout le monde était concerné.

La suite est à écouter...

  • Légende du visuel principal: Philippe Etchebest : chef cathodique © Maxppp / IP3 PRESS
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.