Au coeur de la crise catalane, les journalistes font l'objet de nombreuses pressions. Elise Gazengel, reporter à Barcelone pour différents médias francophones, témoigne ce matin.

Dénoncées pour leur soutien aux indépendantistes, Madrid a pris hier le contrôle de la télévision et de la radio catalane. Alors même que beaucoup, dans tout le pays, pointent le manque d’objectivité de la télévision espagnole. Une guerre de tranchée partisane par télés publiques interposées. Et au centre du jeu, les correspondants étrangers examinés à la loupe, reportages après reportages, subissant une pression inédite, y compris sur les réseaux sociaux. Reporters sans frontière parle même de harcèlement, voire de lynchage. 

Elise Gazengel est journaliste à Barcelone depuis neuf ans. Elle travaille pour France 2, France 24, mais aussi pour des journaux espagnols, comme Contexto, le site d’info monté par les anciens d’El Pais… 

Vous pouvez retrouver ici l'enquête détaillée de Reporters Sans Frontières, "La liberté de la presse sous pression en Catalogne".

Les brèves de L'Instant M 

  • A lire dans Le Parisien-Aujourd’hui en France, M6 et la société de production Fremantle ont décidé de sauver ce qui pouvait être sauvé de la douzième saison de « La France est un incroyable talent ». Parmi les membres du jury, le québécois Gilbert Rozon, aujourd’hui poursuivi pour agression sexuelle. Le programme devait d’abord être enterré, sauf que les demies-finales et la finale du télécrochet n’étaient pas encore tournées lorsque le scandale a éclaté. Ce sera fait et diffusé, sans Rozon, mais avec les autres jurés que sont Hélène Ségara, Kamel Ouali et le magicien Eric Antoine.  
  • C’est la pépite du jour, à voir absolument. La nouvelle campagne de pub de la chaîne d’info américaine CNN, à découvrir ici. A l’image, une pomme sur fond blanc. Ceci est une pomme. Certains pourront vous dire qu’il s’agit d’une banane, ils pourront vous le hurler, vous l’écrire en majuscule… Mais ceci est une pomme. C’est signé #FactsFirst. Les faits d'abord. Une réponse à l’"America First" de Donald Trump qui lui, ne s’encombre pas des faits… 
Légende du visuel principal:
Manifestation à Barcelone © AFP
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.