Le parfum d'Irak de Feurat Alani : 1000 tweets pour poser un regard utile et personnel sur un Irak méconnu.

Irakiens célébrant le cessez le feu avec l'Iran, août 1988
Irakiens célébrant le cessez le feu avec l'Iran, août 1988 © Getty / Thomas Hartwell

Feurat Alani est grand reporter, il a tout couvert des guerres irakiennes. Un jour, il a décidé de raconter ce qu’il ne dit pas dans ses sujets. Les odeurs la pastèque et de la cardamone, les souvenirs d’enfance, lui qui est né en France, les glaces aussi d’avant l’embargo.

Et puis, l’Irak qu’on étouffe, l’Irak meurtrie, l’Irak chaos. Le cauchemar vécu au jour le jour par les oncles, les tantes, les amis, les cousins. Son premier tweet date du 3 juin 2016. Neuf cent quatre vingt dix neuf autres ont suivi. 1000 tweets pour raconter Fallouja et Mossoul autrement. La toile en fut bouleversée.

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.