Matteo Renzi, sur RAI, 22-02-2015
Matteo Renzi, sur RAI, 22-02-2015 © Fabio Cimaglia/LaPresse/MAXPPP

9ème jour de grève, donc, sur nos antennes et, dans le même temps, révélation des candidats à la future présidence de France Télévisions, dont l’avenir s’avère tout aussi contraint que le nôtre par les restrictions budgétaires. Aussi, je vous propose ce matin un tour d’Europe des entreprises audiovisuelles publiques. En Angleterre, une grande chaîne pourrait basculer entièrement sur le Web. En Italie, Matteo Renzi tente de détricoter ces liens qui enchaînent les médias nationaux au pouvoir politique. En Grèce, télévision et radio d’Etat ont recommencé à émettre. Le gouvernement dépose cette semaine le projet de loi qui décidera de leur avenir. BBC, RAI, ERT. Trois radios-télés publiques en crises. Trois pistes pour en sortir. Ou pas.

Avec :

Franck Mathevon , correspondant pour Radio France à Londres

Stefano Montefiori , journaliste du quotidien italien El Corriere della Sera

Thomais Papaioannou , ancienne journaliste de l'ERT (ancienne télévision publique grecque)

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.