Julian Assange sera-t-il, ou non, extradé aux Etats-Unis où il risque 175 ans de prison pour avoir dévoilé des documents secrets ? A quelques jours de la décision de la justice britannique, Antoine Vey, avocat français du fondateur de Wikileaks, est notre invité.

Le fondateur de "Wikileaks" Julian Assange, Londres, décembre 2011
Le fondateur de "Wikileaks" Julian Assange, Londres, décembre 2011 © AFP / Leon Neal

Est-il un héros ou un traître ? Un journaliste ou un militant ? Est-il un hacker, un pirate, un lanceur d’alerte ? Un martyr pour la liberté de la presse ? 

Julian Assange s’est vu attribuer tous les profils depuis dix ans, depuis qu’il a rendu publics des documents confidentiels de l’armée américaine

Ce journaliste australien est incarcéré dans une prison de Londres. Il saura le 4 janvier si la justice britannique décide de l’extrader aux Etats-Unis. En cas d’extradition, le fondateur de Wikileaks risque 175 ans de prison pour piratage. A l’approche de cette date cruciale, faisons le point sur cette affaire complexe, qui convoque des enjeux essentiels. Des enjeux de liberté de la presse et de démocratie.

Les invités 

Antoine Vey : avocat français de Julian Assange.

L'équipe