Pour la dernière de la saison, les chroniqueurs de l'Instant M se réunissent autour de la question : "Est-ce que c'était vraiment mieux avant ?"

Avez-vous entendu cette petite musique, toute l’année ? « C’était mieux avant ». La télé, c’était mieux avant, on ne peut plus rien dire, c’est la faute aux réseaux sociaux. Les journaux, c’était mieux avant, personne ne le lit plus, les gens sont abrutis par leur téléphone. La radio, c’était mieux avant, voyez-donc, elle est filmée à présent ! 

Alors ayons une pensée pour Michel Serres, disparu récemment, dont c’était le combat : il fustigeait les nostalgiques pessimistes. « Avant, ça tombe bien, j’y étais, disait-il avec malice. »

Ce sera le fil rouge de cette dernière, peut-être un peu foutraque. Je prends le relais, au pied levé, pour remplacer Sonia Devillers, dont vous imaginez la déception de rater la dernière de la saison ! Une émission avec toute l’équipe de l’instant M : les chroniqueurs (Xavier de la Porte, Bruno Donnet) et ceux que vous n’entendez pas au micro mais qui sont les piliers de cette petite entreprise (Redwane Telha, Anne-Cécile Perrin). Bonjour tout le monde ! J’inclus dans la bande, évidemment, ceux qui sont derrière la vitre de la régie : François Audoin, Marion Philippe et Alexandre Chesnais à la technique. 

C’était mieux avant ? Allons bon ! (comme disait ma grand-mère).

  • Légende du visuel principal: Un homme regarde dans une longue-vue si c'était mieux avant © Getty / courtneyk
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.