Conflit financier, guerre de clans, querelles idéologiques… la web-télé fondée par les proches de Jean-Luc Melenchon est au cœur de la tourmente.

Aude Lancelin
Aude Lancelin © Getty / Foc Kan

Il y a eu, voici un an, cette conférence à l’université d’été de La France Insoumise, et ces mots d’ordre « dégagez les médias », « casser le monopole audiovisuel pro-système ». 

Puis, il y a eu la création de Le Média, avec un M majuscule, une web-télé financée par 19 000 adhérents. Il y a eu un contre-JT de 20H et une foule de débats. Il y a eu aussi de gros couacs et des démissions fracassantes.

Il y a eu enfin, en juillet, un psychodrame largement médiatisé. Les co-fondateurs se sont entre-déchirés. En cause, notamment, la gestion de la présidente, Sophia Chikirou, partie piloter la campagne européenne des Insoumis. C’était prévu. Mais après tant de linge sale lavé en public, d’aucun, employés du Média, contributeurs ou simples spectateurs éprouve un sentiment d’écœurement, de gâchis. 

Comment, après cela, Le Média peut-il se projeter dans l’avenir ? 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.