Pour sa première enquête consacrée à l'usage des armes françaises au Yémen, le nouveau média d'investigation Disclose a été convoqué par la DGSI.

Première enquête, première convocation par la DGSI. C'est ce qui s'appelle réussir son entrée. 

Disclose est un nouveau média d'investigation, qui s'est lancé en novembre dernier. Sa première enquête, qui concerne la vente d'armes françaises à l'Arabie Saoudite, a été publiée il y a quelques jours. Il s'agit de savoir si des armes "made in France" sont utilisées contre des civils au Yémen. Et la suite n'a pas trainé : trois journalistes ont été convoqués par les services de renseignements français. 

Suite à une plainte de la ministre des armées, une enquête pour "compromission du secret de la défense nationale", a été ouverte. On parle ce matin de protection des sources des journalistes. On parle de secret défense et de liberté d'informer. On parle aussi des conditions nécessaires à un vrai journalisme d'investigation. 

  • Légende du visuel principal: Munitions © AFP
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.