Après deux ans et cinquante épisodes, le podcast de la journaliste Victoire Tuaillon devient également un livre. Son objectif : évaluer et faire avancer le débat sur le féminisme, le sexisme, le masculinisme en partant du point de vue des hommes.

C'est fou comme la parole a souvent besoin d'une table. 

On dit de quelqu'un qui passe aux aveux qu'il ou elle "se met à table". Une bonne engueulade (ou une bonne réunion) nécessite de "tout mettre sur la table". Et je vous épargne l'importance, dans un studio de radio, de la table sur laquelle reposent les micros. 

Mais une table sert aussi à opérer un malade, ou à l'examiner. Sans doute est-ce le sens qu'il faut y voir ici. « Les couilles sur la table » : voilà notre sujet. C'est le titre d'un podcast qui examine la masculinité. 

Une émission érudite mais très accessible, souvent passionnante, qui s'intéresse au sexisme en partant des hommes. On y entend des spécialistes parler (en vrac et dans le désordre) de sexualité, d'injonctions sociales, de tâches ménagères, de harcèlement, de violence, de langage... Le tout avec une ambition affichée : de la domination masculine faire « table rase ».

Extraits de l'émission

Victoire Tuaillon : "C'est un titre un peu vulgaire mais que j'assume, une expression très répandue dans la langue française et qui résumait, je trouve, parfaitement le projet de l'émission : examiner les couilles, le symbole de la virilité et donc : les hommes"

Victoire Tuaillon : "La domination masculine fait du mal à tout le monde. C'est pour cela que le féminisme n'est pas du tout une guerre "contre les hommes" mais contre la domination masculine. Les hommes ont des privilèges et des avantages, mais très concrètement c'est très contraignant aussi, ça implique de ne pas exprimer certaines émotions, ça implique que si vous n'êtes pas dans les canons de la sexualité dominante (si vous n'êtes pas fort, que vous ne rapportez pas plein d'argent, que vous ne voulez pas être dominant...), vous êtes pénalisé aussi"

Victoire Tuaillon : "Le livre est une synthèse de tous les entretiens de l'émission. C'est plus rapide de lire le livre que d'écouter les 50 épisodes !"

Références

Les couilles sur la table, en podcast, c'est à écouter ici. En livre, c'est chez Ulule, là.

L'analyse (très drôle) évoquée à la fin de l'émission, sur les travers des journalistes, est à retrouver là

  • Légende du visuel principal: Les couilles sur la table (Binge Audio)
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.