Un an après les faits, les journalistes Gilles Triolier et Manuel Sanson, fondateurs du site d'investigation "Le Poulpe", poursuivent leur enquête sur l'incendie de l'usine Lubrizol.

Ni mensonge, ni tromperie, ni complot. Simplement l’histoire d’une monumentale distorsion médiatique. Jeudi 26 septembre 2019, 2h38 du matin, un incendie d’une gravité extrême se déclenche dans l’usine Lubrizol de Rouen. Jeudi 26 septembre 2019, 11h57 du matin, tombe un urgent AFP : Jacques Chirac. Jusqu’au lundi suivant, il y a un an, Rouen brûlera, mais seul l’ancien président, on enterrera. JT, journaux, numéros spéciaux et chaînes d’info en pleine Chirac mania. A seulement 130 kilomètres de Paris, où siègent les médias nationaux, des Français vivent dans l’inquiétude extrême, la puanteur et les retombées de cette noire fumée. Récit heure par heure de cette nuit terrifiante et des journées d’après, par deux journalistes rouennais. Correspondants sur place pour de grands organes de presse, cofondateurs d’un site d’investigation locale, ils ont vécu la catastrophe à la fois comme pros de l’info et comme pères de famille. 

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.