Le journaliste Soren Seelow s'est associé à Kevin Jackson, spécialiste du terrorisme, pour écrire "La Cellule", une enquête sur l'élaboration des attentats du 13 novembre 2015.

Comment se repérer, lorsque l’on n’est pas journaliste spécialisé, dans le dédale des figures qui composent le panthéon mortifère du 13 novembre ? Labyrinthe de noms, de visages, de parcours. La presse va les égrainer tout au long des 9 mois que va durer leur procès. Le grand reporter au « Monde », Sorren Seelow, a retracé l’itinéraire de ces hommes devenus les bras armés de Daech. Il a préféré ne pas se glisser dans la tête des tueurs mais dresser leur portrait clinique au travers de ce que les services de police et de renseignement en ont su. L’occasion, aussi, de reconstituer ce qu’ont vécu ces hommes et ces femmes lancés dans la traque des terroristes. Au final, une bande dessinée puissante et limpide. Une dramaturgie aiguë, un dessin troublant de réalisme mais aussi d’esthétisme, des personnages jamais magnifiés, pourtant « La Cellule » (c’est son titre) a le mérite de mettre une histoire extraordinairement complexe à notre portée. 

  • Légende du visuel principal: "La Cellule" évoque en BD l'histoire de l'élaboration des attentats du 13 novembre 2015. © Soren Seelow et Kevin Jackson (Les Arènes BD)