A l'heure des prix littéraires, une pénurie de papier frappe l'industrie du livre. Côté presse, on s'inquiète aussi du manque de matière première. Pour en parler, l'Instant M reçoit Pascal Lenoir et Philippe Ceugniet, directeurs de la production, respectivement chez Gallimard et La Voix du Nord.

Le papier demeure le premier support de la presse et de l’édition. Le livre numérique s’avère archi-minoritaire et seuls une poignée de grands quotidiens se lit massivement sur Internet. Tous nos journaux régionaux et nos magazines, partout en France, sont imprimés sur papier.

Or, les prix de cette matière se sont follement envolés, pire, on craint des pénuries sur le marché. Certains titres de presse n’auront bientôt plus les moyens de payer ou bien vont réduire le nombre de pages imprimées, certains livres ne pourront pas être réédités, certains libraires ne seront pas livrés. L’édition, la presse, un seul et même enjeu : la diffusion de l’écrit. Le papier, question d’information, de culture, de démocratie. 

  • Légende du visuel principal: Pénurie de papier : quelles conséquences pour la presse et l'édition ? © Getty / seraficus
L'équipe