La télévision ne sera plus jamais comme la semaine dernière. Plus comme quand j’avais 7 ans.

Fini « l’Académie des 9 » qui recommençait à peine sur la chaine NRJ 12, après 28 ans d’absence. Fini ce jeu de morpion grandeur nature. Fini la nostalgie. Fini la télé à papa enfermée dans ses formats.

La preuve… Laurent Boyer annonce un possible retour de « Fréquence Star » sur M6. La preuve… Evelyne Thomas revient cette saison avec « C’est mon choix » sur « Chérie 25 ». La preuve… Christophe Dechavanne nous refait le coup de « Ciel mon mardi » sur TF1. C’est pour novembre, avec un autre titre, mais un pilote vient de se tourner. Je vous rassure : Dechavanne a invité Francis Lalanne, comme en 1989. Les invités se sont bastonnés sur le plateau, comme en 1989.

Sinon, vous avez re-re-re-joué à « Pyramide » cet été, sur la 2 - Antenne 2, pour l’occasion. Lagaf’ a tenté sans succès une resucée du « Juste Prix ». Coup de jeune sur TMC pour «Une famille en or », 30 ans d’antenne au compteur. Programme confié à Arnaud Tsamère. Le flop. Normal, les mots ont un sens. On ne confie pas son porte-monnaie à un type qui s’appelle Lagaf’ et encore moins sa famille à un gus qui s’appelle Tsamère.

La chaine Gulli réussit le double exploit de ressusciter « L’école des fans » et… Philippe Rizzoli ! Julien Courbet est heureux – heureux – sur D8. Il ne présente pas seulement des concours de barbecues, mais aussi « Le maillon faible ». M6 célèbre en grandes pompes l’anniversaire du TOP 50, né en 1984 sur Canal. Et dont les héritiers poursuivent le valeureux combat sur W9. Enfin, du patrimoine, du patrimoine, vous m’entendez, sur France 3. Marc-Olivier Fogiel reprend « Le Divan » d’Henry Chapier. Anne Sinclair annonce son retour en télé pour y refaire… « Le Grand Echiquier » !

Bref, un média la peur au ventre, dont le téléspectateur vieillit de jour en jour et que la télé préfère ramener à sa jeunesse plutôt que d’aller chercher des jeunes... Ou comment creuser sa tombe.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.