Ce soir : Errol Flynn, sa moustache délicate, sa mise en plis et son célèbre bouc.

Et à cause de lui, combien d’entre nous demeurent persuadés que les héros du Moyen-Age gambadaient dans le fourrés en collant moulant ? Vous ne pouvez pas ne pas montrer « Les aventures de Robin des bois » à vos enfants. Vous ne pouvez pas laisser la forêt de Sherwood à Kevin Costner et à Walt Disney.

Le film date de 1938 et il sort les grands moyens. Un technicolor de haute volée, procédé lourd et coûteux, plutôt requis en cas de comédies musicales. Mais la Warner a une réputation à se refaire. Depuis quatre ans, Hollywood subit de plein fouet le code Hays, la charte de la censure qui bannit violence et obscénité. La Warner tourne alors le dos aux films de gangsters et va offrir au monde entier la légende d’une Angleterre aux prises avec la royauté.

Pour info, c’est un gros pipeau, cette affaire. Le vrai Robin des bois n’est pas du tout celui qu’on croit. Mais allez donc poser la question à Jean Lebrun, chacun son boulot sur cette antenne. Moi, je plonge avec délice. Olivia de Havilland joue Lady Marian avec des nattes, s’il vous plait ! C’est un an avant « Autant en emporte le vent », elle n’était qu’une actrice de série B. Sur la pellicule, sa passion pour Errol Flynn qui, lui, a déjà tourné « Capitain Blood », va la propulser au sommet.

La séquence du tournoi de tir à l’arc est magistrale. On y a travaillé le son de manière inhabituelle pour que chaque flèche y soit bruitée. L’apparition de Richard Cœur de Lion, de retour de croisades, tient ses promesses. Vous retrouverez cascades, chevaux et figurants en costumes à foison. Une vision pour le moins bariolée du XIIème siècle en terre celte, avec les joyeux compagnons – c’est la bande à Robin - qui surgissent carrément des sous-bois pendus à de la bonne grosse liane moussue. Qu’à cela ne tienne. Pourvu qu’on pille les riches pour donner aux pauvres. Qui n’a pas encore envie de croire à cette histoire ?

►►« Les aventures de Robin des bois », ce soir sur Gulli à 22H40

__

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.