Hier, j’ai passé mon après-midi à regarder la télé en direct de l’espace. Aujourd’hui, c’est mercredi, connectez vos enfants, ça devrait susciter des vocations ! Sur Nasa TV – très facile à trouver.

Nasa Venus
Nasa Venus © radio-france

Je suis tombée sur des astronautes en chaussettes, interviewés depuis leur station spatiale. Les types flottent dans la cabine. La voix qui les interroge arrive de Cap Canaveral, sur Terre. Elle est crachée par un haut-parleur en léger différé. Du coup, entre deux questions, les astronautes tentent un petit salto ou lâchent le micro qui se colle au plafond au beau milieu de 400 boutons.

Ce qui m’a mise sur la voie ? La publication par la NASA, cette semaine sur lnternet, de 8 000 photos restaurées et numérisées : les missions Apollo de 1961 à 1975, dont chaque ingénieur était équipé d’un petit appareil argentique. Regardez ces clichés en famille, c’est fascinant : Buzz Aldrin s’habillant, la vie dans la capsule, les sorties en jeep sur la lune, les premiers selfies de l’espace…

Il n’y avait pourtant pas d’utilité scientifique à prendre ces clichés, mais la double vocation de la Nasa est toute là. Née en 1958 pour contrer les Russes dans la course aux étoiles, la Nasa est un cas d’école en matière de production d’images et de relation aux médias. Il lui faut coloniser l’espace et coloniser l’imaginaire de l’espace. La Nasa, c’est Hollywood et les grands networks américains à elle toute seule.

Avez-vous suivi la saga de Curiosity, petit robot très mignon envoyé sur Mars ? Sa tête est une caméra, ses yeux sont vos yeux sur la planète rouge. Et pour couvrir ses exploits : un canal Youtube, une chaine de télé, des comptes Itunes, Flickr et twitter auxquels vous renvoient en permanence Nasa TV.

J’y reviens justement. L’interview est terminée. Un clip prend le relais. Portrait des jeunes astronautes candidats au départ. Je cite. « Ils portent vos espoirs, vos rêvent, notre curiosité ». J’ai réfléchi : quand une image vient des Etats-Unis, apprenez à vos enfants à faire le tri !

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.