« Cash Investigation » revient sur France 2 : au menu, les voyages d’affaires de nos présidents de la République.

Et avec eux, les intermédiaires et les contreparties d’usage. Nous retracerons l’enquête avec Elise Lucet, mon invitée dans L’Instant M à 9h40. Mais retour, dès maintenant, sur une séquence que la chaine fait habilement fuiter, depuis vendredi matin, sur Internet. Elise Lucet poursuivant Rachida Dati, la sommant de s’expliquer sur des soupçons très graves de conflits d’intérêts. Dati refuse de répondre à ces « questions à la con » et traite Lucet de « pauv’fille à la carrière pathétique ».

Comment ça une « carrière pathétique » ? Et le magazine de s’interrompre derechef. Exhumant les débuts de madame Lucet sur FR3, avec « un look à la Plastique Bertrand ». Ensuite, la voix off de « Cash » qualifiera sa propre émission de « meilleur magazine d’investigation au monde jamais conçu par un être humain ». Gonflé !

Et là, vous me direz : que viennent faire autodérision et fanfaronnade dans une enquête solide, traitant d’enjeux citoyens cruciaux ? Elle est là, la question, car c’est LA marque de fabrique de « Cash Investigation ». Eh ben, les vannes, elles servent à dire que Elise Lucet n’est ni Charles Villeneuve, ni Emmanuel Chain.

Vous vous souvenez, « Le Droit de savoir » sur TF1 ? Villeneuve a fait école : ça donne toute la télé bâclée et anxiogène qui suit des flics caméra à l’épaule sur les chaines de la TNT. Et « Capital », sur M6 ? Grâce à Chain, on a hérité partout d’enquêtes sur la conso, la face cachée des Nuggets ou celles des clubs de vacances. D’un côté, on surjoue le danger imminent. De l’autre, la voix vous explique tout, tout le temps, parce que – c’est connu – le téléspectateur tout seul avec une image, il comprend rien ! Pas de place à l’humour, donc.

L’Humour. C’est l’apanage des bons journalistes à qui on a donné le temps et les moyens de bosser. L’humour, c’est avoir pris de la hauteur avec son sujet. Au lieu de s’écraser le nez dessus, aplatissant au passage le QI du citoyen qui vous regarde.

Mon conseil, regardez le tranquillement sur Pluzz demain et en 2 fois, l’enquête est très copieuse.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.