Quasi tous les soirs, il y a d’excellents documentaires sur La Chaîne Parlementaire . C’est quand même étonnant, pour une mini-chaîne qui n’a pas de pognon. Sujets en vrac : hier, William Karel – grand nom du doc – faisait le bilan d’Obama à la Maison Blanche.

LCP (logo)
LCP (logo) © / lcp

Ce soir, « La banque de Dieu, l’argent sale du Vatican ». Demain, 23h30, le goulag, terrifiant instrument de répression politique remis au gout du jour à l’ère Poutine.

Jeudi, « La Traque des nazis » signé Isabelle Clarke, autre référence du métier.

Tous ces films sont des rediff’, multi-programmées par LCP et sa cousine Public Sénat. Et alors ? Vous êtes si peu nombreux à les avoir vues et la durée de vie d’un documentaire en télé est si courte, qu’on ne saurait s’en plaindre.

Savez-vous combien la chaine rachète ces films produits par d’autres ? 2.000 à 3.000 euros. C’est minus, mais que c’est malin de la part d’une petite télé sans budget et qui est devenue une vitrine essentielle pour le documentaire en France.

D’autant que LCP finance aussi la création d’une poignée de films chaque année. Là encore, dans la mesure de ses moyens. Elle met 10 000 à 15 000 euros, soit dix fois moins que France Télévisions pour une 2ème partie de soirée. Mais… ça permet à des documentaires de voir le jour, à de bons sujets d’être traités, à de jeunes réalisateurs de faire leurs armes.

Bref, la TNT n’est pas qu’un robinet à fond de catalogue américain. Du moins, si on veut bien s’en donner les moyens. Un jour, je vous raconterai la grande crétinerie des épopées US que diffuse RMC Découvertes. Mais ça, c’est pour une autre fois !

> « I.O.R : la banque de dieu », ce soir sur LCP, à 20H30

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.