Ce soir France 5 diffuse un documentaire baptisé La face cachée du fret . Alors oui, c'est un travail solide et un cri d’alarme : les titanesques cargos qui sillonnent notre planète à peu de frais constituent une effroyable menace pour l’environnement.

Mon problème, c’est le titre. Que celui qui n’en peux plus de « la face cachée » à longueur de soirée, lève le doigt et me rejoigne dans mon combat.

Jusqu’où ira-t-on dans la parodie d’investigation et surtout, dans le ridicule ? Je dis parodie, car à force de formater tous les sujets à la sauce « enquête » et « révélation », on ne souligne plus ce qui fait soi-disant l’honneur du journalisme. Au contraire, on le banalise, on le singe, on le décrédibilise.

Pris au hasard des deux dernières saisons de notre télévision :

La face cachée des boulangeries sur M6.

La face cachée des Grimaldi sur France 3.

La face cachée des transports en commun sur France 2 (d'ailleurs on n’y révélait rien).

La face cachée du lait sur D8.

La face cachée d’une idole, Cloclo sur TMC.

La face cachée de Ben Laden sur M6.

La face cachée de la Terre sur France 3.

La face cachée des petites culottes sur France 5, une "enquête" sur la lingerie made in France.

La face cachée de Rungis sur M6.

La face cachée du périphérique parisien sur TMC.

Les seuls qui aient un peu d’humour dans ce lamentable exercice de copié-collé c’était Arte avec La face cachée des fesses .

Et le plus triste, c’est que cette façon grotesque d’insinuer qu’on nous voile la vérité, cette promesse grotesque que la télé va tout vous divulguer, bref cet emballage purement et simplement marketing… déteint aujourd’hui sur l’Histoire. Et c’est reparti : La face cachée du Débarquement ,La face cachée de la Libération (c’est D8, les mêmes qui font La face cachée du lait ou encore La face cachée de Rome , sur France 5.

Rome cachée de qui ? De quoi ? Par qui ? Pourquoi ? Comment ? Tout ça parce qu’une technologie 3D permet de reconstituer la cité antique. La blague. Il y a 30 ans, on aurait intitulé l’émission : « Rome, telle que vous ne l’avez jamais vue ». Jamais vue dorénavant remplacée par « la face cachée de ».

Vous n’êtes pas débiles, vous percevez très bien tout seul les effets désastreux de ce glissement lexical, gadget et racoleur. Aussi, vous ai-je épargné… la face cachée de la télé !

La face cachée du fret , ce soir sur France 5

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.