Ce soir à la télé : des espions, des monstres et des super héros. Tout ce que j'aime - ou presque - réuni dans un même film…

En réalité, j’ai les super héros en horreur – du moins ce qu’Hollywood en a faits. Poubelle toutes les créatures dénuées de psychologie, mais dopées aux super pouvoirs. Sauf l’agent J et l’agent K. Qui d’ailleurs n’en ont pas, eux, des super pouvoirs, même s’ils viennent aussi de la BD et se cognent d’affronter des pourritures de l’espace.

Super costard, super lunettes noires, j’ai nommé les Men In Black .

Sorti en 97, cette comédie est un condensé parodique de tous les incontournables de la sous-culture. Gros flingues invraisemblables, navettes spatiales ridicules, extra-terrestres en caoutchouc, jolies pépés, voire pin-up, puisque « Men in Black » réussit le pari de mixer futurisme et esthétique « fifties ». Vous savez, cette époque bénie où l’Amérique mettait toutes ses peurs dans des films brandissant la menace d’envahisseurs venus d’ailleurs.

« Men in Black » apparaît comme un double pied de nez à cette xénophobie cinématographique : d’abord, parce qu’ils ont gagné.

Les « aliens » sont parmi nous et vous ne le savez pas, bande de nazes qui croyez bêtement qu’Elvis Presley est mort alors qu’il est juste rentré chez lui sur sa planète. Le job des agents J et K : débusquer les bestioles clandestines, réguler nos frontières. Ca vous rappelle quelques choses ? Ensuite, dans « Men in Black », quitte à rejeter l’autre, soyons marioles : les extra-terrestres ne sont ni des menteurs, ni des voleurs. Ce sont des crapules, mais de bonnes vielles crapules attachantes à forces de crapulerie.

Les forces spéciales ? Un duo plutôt inattendu au cinéma, du moins à cette époque : le pas drôle du tout Tommy Lee Jones (dont le monde a découvert le potentiel comique) et le très inconsistant Will Smith (qui a prouvé son efficacité). Nous sommes, là encore, dans le genre. Le « buddy movie ». Les deux compères inassortis qui se vannent en continu sur leur incompatibilité. Ajoutez à cela une bonne dose de parano, de gros clins d’œil à X-Files, des gags très réussis et un super sens de la répartie. Men in Black est un film tordant. Dommage que la chaîne passe ce soir le 1 qui est bien meilleur, après le 2. C’est ballot et ça pose de gros problème quant à l’identité réelle de Micheal Jackson. Mais je ne voudrais pas laisser le doute d’immiscer…

__

Men in black 2 c’est à 20h55 sur NT1 et pour le premier l faut attendre 22h40

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.