Tim Burton sera en complète surchauffe sur France 4, ce soir.

Le pauvre, il est un tout seul à chauffer la salle. Les chaînes abdiquent – semble-t-il - quand TF1 crache son Mentalist. Le doc d’Arte sur les ravages du sucre ? Des sommets d’ennui. « La vie est un long fleuve tranquille » sur D8 ? Ca a vieilli. France 2 : Michel Cymès vous raconte la médecine d’urgence ? Pas du tout ma tasse de thé, tellement c’est formaté. Soit vous êtes abonné à Canal+, qui programme « Le loup de Wall Street » - c’est-à-dire un vertige de mise en scène signé Martin Scorcese, encore plus trépidant que son acteur Leonardo di Caprio- soit vous n’êtes pas abonné, vous éteignez la télé et là, votre soirée, pleine de possibilités, échappe à ma chronique !

Pour ceux qui la rallumeraient vers 22H30, France 4 dégaine « Mars Attacks! » . Un délire parodique survolté, hommage aux soucoupes volantes des fifties. Les martiens qui convoitent la Terre y sont méchants, méchants, méchants et souvent désopilants. Même si à force de gags, le film finit par tourner à vide.

Mars Attacks ! 1996
Mars Attacks ! 1996 © Twentieth Century Fox

Ce qu’on en retiendra, c’est comment Tim Burton s’emplafonne ici l’idéologie du cinéma américain des années 90. Dont le fameux « Independance Day », avec Will Smith. L’Union sacrée de toutes les familles, celle du président des Etats-Unis compris, face aux aliens qui nous menacent. A la sauce Tim Burton, c’est à vomir de rire.

Et puis ce renversement qu’il vous faut avoir en tête. « Mars attacks! » date d’il y a presque 20 ans. Que s’est-il passé entre temps ? Les films de super héros, leurs budgets pharaoniques, ont envahi les écrans, asséchant le financement de toute autre forme de cinéma. Or, ces histoires sont nées d’une littérature du doute, de l’angoisse des grandes puissances au lendemain de la guerre. Ces histoires, elles nourrissaient Ed Wood et autres contrebandiers illuminés fabriquant leurs films dans des garages. Avec ses vaisseaux en toc dans « Mars Attacks! », Tim Burton s’inspire de ces cinéastes maudits, miteux, biberonnés à la culture pop.

C’est drôle de voir que leur univers a ringardisé Will Smith dont les muscles suffisaient à sauver la Terre, en 1996. Le patriotisme que moquait Tim Burton, lui, est resté. Revoir « Mars attacks! », c’est réfléchir aux avatars de la fierté américaine, version hollywoodienne.

> « Mars Attacks! », ce soir sur France 4 à 22H30

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.