Olivia Barlier a filmé le quotidien de trois avocates du barreau de l'Essonne, trois avocates commises d'office. Elles ont choisi de ne pas choisir leurs clients.

Capture d'écran d'une vidéo promo du webdocumentaire "Commises d'office" produit par Nouvelles Ecritures / France TV
Capture d'écran d'une vidéo promo du webdocumentaire "Commises d'office" produit par Nouvelles Ecritures / France TV

Déborah, Noémie et Marion défendent le tout-venant. Ce n'est pas de la fiction, on voit ces trois jeunes avocates au travail entre le tribunal d'Evry, la maison d'arrêt de Fleury Merogis et les commissariats, mais on ne voit personne d'autre à l'écran, ou presque : les clients sont filmés de dos ou floutés.

On s'imagine souvent que les avocats commis d'office font ça à défaut d'autre chose. Il est évident que ces avocates-là ont choisi de ne pas choisir leurs clients, elles sont passionnées. Passionnantes, aussi... car en voix off, elles nous font part de leurs doutes, leurs émotions, leurs questions.

Il faut savoir prendre du recul, garder une distance avec les dossiers. Pourtant, il y a de quoi flancher. Devant ce petit garçon qui demande s'il pourra "décider lui-même" de la sanction judiciaire contre son beau-père, qu'il accuse de violence. Devant cet homme, arrêté pour avoir insulté des policiers, qui explique au juge qu'il a l'impression d'être "un outil qui ne sert plus à rien".

Une seule réserve. Ces trois avocates sont sympas, marrantes, rigoureuses et impliquées dans leurs dossiers. Excellent casting ! Sauf que ça ne montre pas du tout la diversité des avocats commis d'office. C'est à se demander s'il y en a aussi certains qui sont complètement dépassés.

Marion, Noémie et Déborah mènent souvent des combats perdus d'avance mais elles remportent aussi des victoires précieuses. Et paradoxalement, il y a beaucoup de scènes drôles. Notamment quand l'avocate, face à un prévenu qui ment comme un arracheur de dents, explique posément : "moi, je suis là pour vous croire, je suis votre avocate." Finalement cette phrase résume bien les choses : "je suis là pour vous croire". C'est la naissance d'une relation de confiance qui est ici auscultée.

► LE PROGRAMME | "Commises d'office", les 8 épisodes de la saison 1: à retrouver sur le site de France Télévisions

La chronique en vidéo

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.