Une bonne raison de revoir ce soir pour la énième fois ce James Bond, ce n'est pas pour Ursula Andress et son couteau mais pour les 4 mots et 5 notes qu’elle fredonne.

Ursula Andress dans James Bond contre Dr No
Ursula Andress dans James Bond contre Dr No © Sipa

« Underneath the mango tree », « Sous le manguier ». Cri de ralliement, cette année. Ma modeste idée. Vous avez grelotté tout le week-end. Il fait nuit quand vous partez. Il fait nuit quand vous rentrez. C’est la saison du sommeil et du ras-le-bol dès le réveil. Quand à cet hiver politique, il ne finira jamais ou bien, il finira mal.

Certes, les paroles de cette chanson sonnent comme un nirvana d’idiotie heureuse et de naïveté. Les Américains venus enregistrer la bande originale de Dr No à Kingston devaient se dire que la misère au soleil se contente de peu. Qu’en Jamaïque quand un homme tombe amoureux, il compte les bananes et les noix de coco, en s’inventant des contes de fée, avec sa bien aimée.

On a les hymnes qu’on peut. Mais, dans le premier couplet, le gars dit « we watch the moon », « we make boolooloop soon ». Nous regardons la lune et nous ferons « boolooloop soon ». C’est quoi faire « boolooloop » bientôt ? Hier, j’ai appelé Daniel Morin. Dis Daniel, c’est quoi faire « boolooloop » ? Il m’a dit « t’occupe ». « Et puis, y a trop de O dans ce mots, tu peux pas comprendre ».

Alors, j’ai appelé Emmanuel Perreau. C’est quoi faire « boolooloop » ? Réponse, « c’est pas le job d’un directeur des programmes de t’expliquer cela ».

Alors, j’ai appelé mon copain Augustin (Trapenard). Il dort avec 28 dictionnaires dont un précis illustré Jamaïcain-Français. Les images étaient… très claires.

« To make boolooloop », c’est s’envoyer tendrement en l’air sur le sable encore chaud, bercé par des embruns caribéens, submergé par l’insouciance de jardins où il n’y a pas de pommes à croquer. J’enjolive un peu. Mais comptez sur moi pour vous la rechanter cette année.

LE PROGRAMME ►► "James Bond 007 contre Dr No", c'est ce soir à 21h sur France O.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.