Revoir ou ne pas revoirLe Cercle des poètes disparus ? Telle est la question…

Cercle des poètes disparus
Cercle des poètes disparus ©

La réponse est non, je vous préviens tout de suite. Non, et pour de mauvaises raisons. Revoir ou ne pas revoir le film de ses 14 ans ?

Revoir ou ne pas revoir le film qui vous a fait le plus pleurer à cet âge ingrat de la vie.

Revoir ses doutes, ses émois, son cœur qui bat, ses larmes de crocodile dans le noir délicieux d’une salle de cinéma.

Revoir toute une génération qui s’est reconnue dans ces étudiants coincés, cette universités réac’ et rigoriste, ces poèmes deWalt Whitman et ce prof qui célébrait le pouvoir des mots sur le cours de la vie.

En 1989, pourtant, le Mur de Berlin s’effondrait et le capitalisme américain triomphait.

Sur une musique originale de Maurice Jarre.

Je ne reverrai pas The Dead Poet Society . Le film a sans doute terriblement mal vieilli. L’espoir de mes quatorze ans s’est brisée, et, il y a deux étés, le prof s’est suicidé.

Mais àRobin Williams , j’en sais gré.

Et je ne sais pas comment expliquer cette reconnaissance éternelle qu’on porte à ceux qui nous ont fait sangloter.

__

►► Le Cercle des Poètes Disparus , à revoir –ou pas- sur NRJ 12 ce soir à 20h55

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.