Une fresque documentaire, ce soir, en trois épisode, à voir sur Arte :Les Pharaons de l’Égypte moderne

Et ces pharaons, je vous donne leurs noms : Nasser, Sadate, Moubarak.

C’est le « printemps » égyptien, la révolution de 2011 qui a poussé Jihan El Tahri a remonter l’histoire politique moderne de son propre pays. Le film que vous verrez sur Arte – un épisode par président - a nécessité cinq années d’enquête. El Tahri est une journaliste et réalisatrice qui vit en France en ce moment et que cette distance lui a justement permis de déconstruire le récit appris dans les livres de son enfance.

la justice égyptienne ordonne de libérer hosni moubarak
la justice égyptienne ordonne de libérer hosni moubarak © reuters

Ces documentaires sont denses et palpitants. Ils vous expliquent tout : les révolutions de palais, les tractations, les intrigues de cour, le pouvoir de la rue, celui de l’armée et celui des Frères Musulmans qui travaillent l’Égypte depuis 80 ans. Celui des militaires et des islamistes, ces deux forces qui s’allient et puis s’affrontent à intervalles réguliers, entraînant la Nation dans une histoire cyclique dont les hoquets forgeront le pays d’aujourd’hui. Et avec lui, une partie du monde arabe, comme du continent africain.

Mais ce qu’il y a de plus épique dans cette trilogie, ce sont ces figures du pouvoir. Ces leaders, craints ou adulés. Jihan El Tahri ne leur érige pas de statue, elle dresse un portrait en action, leçon de real politique . Elle retrouve les hommes et les femmes qui les ont servis, entourés, combattus, trahis. Nul ne croyait en Sadate, par exemple, sa conquête de l’autorité demeure dans les annales, tout comme la façon dont Nasser anéantit son rival pour s’emparer du trône ou celle dont Moubarak manœuvre grossièrement pour installer son fils au poste suprême.

Jihan El Tahri puise aussi allègrement dans le cinéma égyptien pour nourrir ses films. Évidemment. Chambre d’écho de tous les soubresauts de son pays, le septième art comble les lacunes du contre-pouvoir. La réalisatrice dessine en creux une histoire que beaucoup de journalistes n’ont – en leur temps – jamais eu le droit de raconter.

Les Pharaons de l’Égypte moderne, en trois épisodes, à voir sur Arte à 20H55

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.