A Marseille, détournement et corruption sur France 3.

Attention on est loin de « Plus belle la vie ! ». Petite enquête, courte et très efficace, menée avec une ténacité qui n’empêche pas le sourire. Normal, à la manœuvre vous retrouverez un des fondateurs du site Bakchich, qui traite l’info avec une gouaille satirique et une liberté de ton bien sentie.

Xavier Monnier est marseillais. Il en est fier. Son champ d’investigation, c’est son terrain de jeu depuis toujours. Il connaît tout le monde et tout le monde le connaît. Ce qu’il exhume et décrit dans ses papiers, dans un bouquin, Marseille ma ville, portrait non autorisé , aux éditions des Arènes, puis dans ce film, s’avère doublement édifiant .

cinq personnes écrouées pour un règlement de comptes le mois dernier à marseille
cinq personnes écrouées pour un règlement de comptes le mois dernier à marseille © reuters

Édifiant, mainte fois décrit, mais jamais assez dénoncé, le clientélisme marseillais. Dans le détail, comment les élus dilapident à tous les étages l’argent public, subventions, HLM, emplois à la mairie, pour acheter des voix. Ces scrutins dont on pille les cahiers d’émargements pour relancer les électeurs redevables chez eux entre midi et deux. Les brimades, menaces physiques et intimidations faites aux fonctionnaires locaux.

Et encore, ce n’est rien comparé aux marchés publics, à la façon des frères Guérini. Plongée minutieuse dans les poubelles de Marseille, où tout est pourri : de l’appel d’offres à la grève des éboueurs qui fera basculer la municipalité.

Mais le plus dingue, tout au long de ces 52 minutes, c’est quetous les acteurs concernés, y compris les anciens directeurs de cabinet des élus combinards, y compris ceux qui ont été mis en examen, témoignent face caméra avec nature, chaleur, conviction et même… emphase . De Jean-Claude Gaudin à Jean-Noël Guérini, tout le monde lui cause, à Xavier Monnier, sous le soleil de Marseille.

Édifiant, donc, de voir qu’on peut faire une enquête sans visages floutés, sans journalistes filmés devant une porte fermée, mieux, sans journalistes filmés devant un téléphone sur haut-parleur. C’est bien les journalistes qui connaissent leur sujet.

►►► « Marseille, le jeu du clientélisme », à 23h30 sur France 3

►►► Regardez en avant-première ce documentaire sur FranceTvInfo

__

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.