Pour tous ceux qui ont passé beaucoup de temps hier devant les chaînes d’info, je vous propose un autre genre d’image.

Des images de synthèse. Ou comment s’évader en remontant aux origines de la Terre. C’est-à-dire comment reconstituer ce qui relève de la réalité scientifique avec des images qui ne sont que fiction et imagination. Le résultat est ébouriffant.

Quatre milliards d’années racontées en quatre-vingt-dix minutes, ça file et c’est dense. D’autant que le documentaire ne lésine pas sur les explications biologique et astrophysique. Mais le spectacle à l’écran est tel, que même les enfants à partir de 9 ans devraient vous suivre. Vous n’avez qu’à leur dire que le début, c’est Star Trek , et que la fin, c’est le Seigneur des anneaux .

Quand la Terre n’était qu’une protoplanète à la surface en fusion, une de ses cousines, baptisée Teya, lui a foncé dessus. Elle faisait la taille de Mars, se déplaçait à 15 kilomètres par seconde, soit vingt fois plus vite qu’une balle de revolver. La séquence de la collision est phénoménale, provoquant une aveuglante explosion, propulsant des millions de débris dans l’espace, débris dont naîtra la Lune. La Lune tellement proche de la Terre qu’elle provoque à la surface de celle-ci des tempêtes quasi bibliques. Quant à la Terre, elle tournait tellement vite que les journées duraient 4 heures et que les vents se déchaînaient avec la violence d’un ouragan. Voilà pour Star Trek .

Le Seigneur des anneaux , maintenant. Je me suis fait plein de nouveaux amis en regardant ce doc coproduits par la France, le Canada et la Grande-Bretagne, tant il faut d’argent pour faire naître de tels tableaux. J’ai rencontré des monstres, j’aime beaucoup les monstres, pas des dinosaures – c’est surfait le dinosaure – mais d’authentiques bestioles qui les ont précédés de vingt millions d’années. L’anomalocaris, par exemple, ses yeux exorbités, ses trompes immenses, crantées de dents, sa carapace qui se déploie en nageoires. Ils dévoraient des pikaias, semant la terreur dans les océans.

Bref, vous allez plonger profond, voyagez loin dans le temps et dans l'espace. A 500 millions d'années de l'actualité. Ça fait aussi du bien de couper.

Voyage aux origines de la Terre , c’est ce soir sur France 5 à 20h45

Voyage aux origines de la Terre
Voyage aux origines de la Terre © France 5
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.