River, sur Netflix
River, sur Netflix © BBC

En France, ce soir, à part le joyeux Fais pas ci, fais pas ça sur la 2 , ça sent les vacances scolaires à plein nez. Rien de rien à la télé. Pour sortir du lourd, les chaînes attendent la rentrée. Faites donc un tour sur Netflix . Petit rappel : c’est un site internet de vidéo à la demande, vous pouvez l’utiliser un mois sans payer l’abonnement. Et croyez-moi, il s’y loge un bijou, en ce moment. River , une mini-série british en six épisodes.

River, c’est le meilleur flic de son commissariat. Une immense carcasse, un peu ventrue, la quasi soixantaine, d’origine suédoise, le teint blafard, toujours en costard, portant le poids de sa taille, comme gêné par lui-même, écrasé par la vie. Avec les désaxés, River s’avère d’une douceur et d’une intelligence infinie. En société, il est inadapté. Seul et taiseux. Le fil qui le reliait aux autres autant qu’à lui-même vient d’être sauvagement rompu. Sa coéquipière de toujours, assassinée d’une balle dans la tête.

La première séquence où ils mangent des hamburgers tous les deux dans la voiture, où elle chanteI love to love à tue-tête est d’une acuité sidérante. En une scène, vous serez aimantés par ces personnages . En un plan, vous comprendrez qu’elle est morte, mais qu’elle est toujours là pour lui, qu’il continue de lui parler. Il est comme ça, River. Hanté par les suspects et les victimes, hanté par ses doutes et ses erreurs. Or, enquêter sur le meurtre de cette femme, c’est enquêter sur lui-même. Enquêter sur son incapacité à aimer. L’amour qui se refuse à nous, à nous tous, est au cœur de ce polar.

Pour ça, il faut de très grands acteurs, et ils sont époustouflants . Tout autant que la mise en scène et la photographie. Des effets de lumière et de cadre, ultra léchés. Et une écriture, surtout, qui va sans arrêt vous surprendre. Parce qu’avec un personnage aussi complexe que River, les dialogues sont, tour à tour, poignants, décalés, mutiques ou désopilants. Six épisodes haletants, extrêmement humains, beaux à regarder, impeccablement maîtrisés.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.