A voir chaque fin d’après-midi sur Arte : « Mystère d’archives », une enquête par archives télévisées interposées.

Cela fait un mois que ça dure, c’est bientôt fini, mais ça se rattrape en partie sur Arte+7 : c’est un travail d’orfèvre, signé Serge Viallet, le maître des archives, l’homme qui déterre les « cold case » du 20ème siècle et qui les résout, en traquant la vérité derrière les images animées.

Tremblez, amateurs de complots ou contempteurs de la télévision. L’Histoire s’est faite en image et c’est par les images, justement, qu’on peut la défaire.

Prenez les grands évènements du siècle précédent : les attaques Buffalo Bill, Pearl Harbor, Pancho Villa ou l’assassinat du roi de Yougoslavie. Prenez maintenant les parfois très rares séquences qui les relatent, qu’elles soient en couleur et en cinémascope ou qu’elles aient été captées par les pionniers de la télévision. Vous avez là un matériau passionnant que Serge Viallet passe au crible avec autant d’obsession que d’élégance et de légèreté. En 26 minutes, le voici qui débusque ce que pas un de vos profs ne vous a raconté jusqu’alors.

Ce soir, par exemple, retour sur une édition légendaire des 24 heures du Mans, le 11 juin 1955. A la 147è minute, la voiture du Français Pierre Levegh explose en plein course, provoquant l’accident le plus meurtrier de toute la saga du sport automobile. Vous reverrez des bolides magnifiques et des coureurs mythiques. C’est la grande époque Fanjo, celle d’une lutte au sommet entre Mercedes et Jaguar, les Allemandes contre les Anglaises. Dix ans, seulement, après la guerre, vous imaginez la portée symbolique d’un tel duel.

Non seulement Serge Viallet reconstitue l’accident, mais il confronte pour cela films amateurs tournés par les ancêtres de la Super 8, archives de cinéastes british et premières séquences vues en direct dans les 240 000 foyers français alors équipés d’un poste de télévision. On ne refait pas l’Histoire en images sans refaire l’histoire de l’image et c’est là qu’on apprend beaucoup. Car c’est aussi du puzzle de notre mémoire collective dont Serge Viallet nous donne les sources et les clés.

►►« Mystères d’archives », c’est donc du lundi au vendredi, à 17H35 sur ARTE et à revoir sur ARTE+ 7

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.