Ce soir, je vous aie dégotté tout le contraire des Experts !

Une série policière aussi drôle et déjantée que les Experts se ridiculisent par leur esprit de sérieux. Et pour cause : imaginez un commissariat crados, des flics sans moyen, leurs briefings ressemblent à des soirées diapo, leurs réunions se tiennent aux WC (on entend toujours l’un d’entre eux se soulager en bruit de fond, c'est charmant), les premiers rôles sont tenus par des femmes très grosses ou très timides, très casse-cou, super marioles et courageuses, les séquences à la morgue rivalisent d’invraisemblance, les forces spéciales appelées sont des lesbiennes rentrées de voyage de noce. Bref, une équipe de gueules, mais pas de bras cassés, ultra-soudés . Ils traquent de vrais serials killers. Le tout ancré au cœur d’un Manchester au tissu social rongé par le déclassement.

No Offence, la nouvelle série made in Britain
No Offence, la nouvelle série made in Britain © Channel 4

« No offence », c'est une série britannique pur jus. Croisant ce que les Anglais font de mieux : la comédie qui ose tout, façon Ab Fab , le polar pas mal ficelé (c’est quand même pas du grand art), et la fibre sociale, crue et généreuse à la fois.

A la manœuvre, un très bon : Paul Abbott. Il avait signé un chef d’oeuvre que j’ai déjà évoqué ici, State of play , un thriller politique, mais No offence serait plutôt dans la veine de Hit and Miss ou de Shameless . Paul Abbott y scannait de manière vraiment zinzin les aventures d’une famille dysfonctionnelle ou les aléas d’une mère transsexuelle et tueuse à gages.

Et puis je vous ai parlé de River , à voir sur Netflix, la semaine dernière. Sachez qu’entre temps, les chiffres de l’exportation sont tombés. La Grande-Bretagne a vendu 900 heures de séries policières dans 140 pays du monde.

Le polar, c’est 40% de la fiction anglaise vue à l’étranger. France 2 a rencontré un succès phénoménal avec Broadchurch , et un autre, plus mesuré avec Meurtre au paradis . Mais la chaîne continue d’exploiter cette veine britannique. En bonus, cette fois, une touche d’humour très décomplexé. No offence n’est pas un must, mais une série vraiment attachante.

No offence , c'est ce soir sur France 2 à 20H50. 4 épisodes à voir d’affilée.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.