Soirée télé peu palpitante en perspective aujourd’hui !

Du coup, faites marcher le replay. Sur Arte+ 7 , le doc passionnant de samedi dernier consacré au génie maudit de la mode, Alexander McQueen ou celui – moins exceptionnel, quoique bourré d’archives superbes – dédié à Orson Wells . Sur Pluzz , dans Un jour, un destin , Laurent Delahousse raconte Rachida Dati, alors queCash Investigation s'intéresse au Diesel, ou le fameux Un Temps de Président , tourné à L’Elysée par Yves Jeuland ...

Pour chang er d'air, il y a un film qui m’avait beaucoup touchée, en salle : Une vie meilleure de Cédric Kahn à voir surFrance 4 .

Guillaume Canet, Leïla Behkti tombant dingue amoureux. Lui rêve d’un resto et emprunte pour [en] ouvrir un en forêt. Ça déborde d’espoir et d’envie, jusqu’à ce que les personnages se fracassent contre la spirale du surendettement. Chaque détail de la vie est alors ramené à son prix. Une impasse filmée au centime près. La jeune femme décide de s’exiler au Canada et laisse son gamin de 10-11 ans à ce compagnon qui s’improvisera père et mère de substitution.

Le gosse crève l’écran, tout simplement. Petit miracle de cinéma, comme ça arrive parfois à cet âge-là. La relation entre Canet et l’enfant est formidablement appréhendée. Très belle séquence : celle où le petit a volé des baskets. L’effronterie honteuse de son regard, la stupeur lue dans celui de l’adulte obligé d’assumer un autre que lui.

Le petit Slimane - c’est le prénom du jeune acteur et de son personnage – fait office de catalyseur. Poussant toute cette histoire vers la débrouille, la volonté chevillée au corps de s’en sortir. Et côté mise-en-scène, c’est le rempart contre la glauquerie. Le réalisme de Cédric Kahn s’avère âpre, nerveux et joyeux en même temps. Ni le scénario, ni la caméra ne peuvent laisser s’enfoncer un môme.

> « Une vie meilleure », de Cédric Kahn, ce soir à 20h50 sur France 4

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.